You are currently viewing Déclaration de la FEAJD suite au vandalisme contre le monument en mémoire des victimes du Génocide des Arméniens à Bruxelles par les “Loups Gris”
  • Reading time:5 mins read

26 avril 2022, Bruxelles – La Fédération Euro-Arménienne pour la Justice et la Démocratie (FEAJD) et le Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA Belgique) ont appris avec consternation l’acte de vandalisme commis sur la stèle (khachkar) des victimes du génocide arménien à Bruxelles ce 26 avril 2022. Les symboles et logos marqués sur la stèle commémorative laissent présumer qu’il s’agit d’un acte commis par le mouvement nationaliste néo-fasciste turc, les Loups Gris. Il y a seulement deux jours, le 24 avril, le monde entier commémorait le 107e anniversaire du génocide arménien perpétré par l’Empire ottoman, prédécesseur direct de l’actuel État turc, entre 1915 et 1923. Aujourd’hui, nous avons découvert la stèle de croix (le khachkar) commémorative profanée d’insultes et de logos des Loups Gris.

Par ailleurs, la FEAJD et le CDCA Belgique rappellent que le 23 avril, à la veille de la journée de commémoration du génocide arménien, l’actuel ministre turc des affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, lors de sa visite en Uruguay, a brandi le signe du salut des “Loups gris” devant un groupe d’Arméniens qui défilaient pour l’anniversaire du génocide. Tout porte à croire que les Loups Gris pourraient être sponsorisés par l’Etat et il n’est pas exclu que les auteurs du vandalisme aient été inspirés par le comportement inapproprié du ministre turc des affaires étrangères.

La FEAJD et le CDCA Belgique condamnent fermement et sans équivoque cet acte de vandalisme odieux qui est un reflet clair de l’arménophobie et la conséquence de ce à quoi ressemble le fascisme impuni.
La FEAJD et le CDCA Belgique demandent instamment au gouvernement belge ainsi qu’aux dirigeants européens de :

  • condamner fermement et sans équivoque cet acte haineux et arménophobe de vandalisme du monument commémoratif  des victimes du Génocide des Arméniens à Bruxelles.
  • dissoudre immédiatement l’organisation des Loups gris dont le passé est avéré d’actions extrêmement violentes, de diffusion de menaces violentes et d’incitation à la haine contre les autorités et les Arméniens ;
  • ouvrir une enquête indépendante sur les réseaux extrémistes turcs en Belgique et dans l’Union européenne ;
  • adopter enfin une loi  pénalisant la négation du Génocide des Arméniens en Belgique.

L’impunité et le déni créent un terrain propice à de nouveaux crimes contre l’humanité comme ce fut le cas en 2020 quand la population Arménienne indigène d’Artsakh/Haut-Karabagh a subi une offensive militaire à grande échelle par l’Azerbaïdjan soutenu par la Turquie et des groupes Djihadistes.

En tant que citoyens européens, nous pensons qu’une telle organisation ultra-nationaliste et ouvertement fasciste n’a pas sa place dans une Europe libre et démocratique. Par conséquent, nous exigeons et attendons des actions et de la justice de la part de nos dirigeants.

Fédération Euro-Arménienne pour la Justice et la Démocratie (FEAJD)
Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA Belgique)

The monument in memory of the victims of the Armenian Genocide in Brussels desecrated by the “Grey Wolves.”

April 26, 2022, Brussels – The European Armenian Federation for Justice and Democracy (EAFJD) and Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA Belgique) learnt with dismay about the act of vandalism committed on the cross stone (khachkar) dedicated to the victims of the Armenian Genocide in Brussels on April 26, 2022. The symbols and logos sprayed on the memorial cross stone suggest that this is an act committed by the Turkish neo-fascist nationalist movement, the Grey Wolves. Only two days ago, on April 24, the world commemorated the 107th anniversary of the Armenian genocide perpetrated between 1915 and 1923by the Ottoman Empire, the direct predecessor of the current Turkish state. Today, we discovered the memorial stone desecrated with insults and Grey Wolves logos.

In addition, EAFJD and CDCA Belgique recall that on April 23, on the eve of the Armenian Genocide commemoration day, the current Turkish Foreign Minister, Mevlüt Çavuşoğlu, during his visit to Uruguay, brandished the “Grey Wolves” salute sign in front of a group of Armenians marching for the anniversary of the genocide. There is every reason to believe that the Grey Wolves may be state-sponsored, and it cannot be ruled out that the perpetrators of the vandalism were inspired by the Turkish foreign minister’s inappropriate behavior.

EAFJD and CDCA Belgique firmly and unequivocally condemn this heinous act of vandalism which is a clear reflection of Armenophobia and the consequence of what unpunished fascism looks like.

EAFJD and CDCA Belgique therefore urge the Belgian government and leaders of the European Union to :

  • strongly and unequivocally condemn this heinous and Armenophobic act of vandalism against  the memorial stone to the victims of the Armenian Genocide in Brussels.
  • immediately dissolve the Grey Wolves organization, which has a documented history of extremely violent actions, dissemination of violent threats and incitement to hatred against the authorities and Armenians;
  • open an independent-led investigation on Turkish extremist networks in Belgium and across the EU;
  • adopt a law criminalizing the denial of the Armenian Genocide in Belgium

Impunity and denial create a breeding ground for new crimes against humanity as was the case in 2020 when native Armenian population of Nagorno Karabakh / Artsakh suffered a large-scale military aggression by Turkey-backed Azerbaijan and Jihadist groups.

As European citizens, we believe that an ultra-nationalist and openly fascist organization such as Grey Wolves has no place in a free and democratic Europe. Therefore, we demand and expect action and justice from our leaders.

European Armenian Federation for Justice and Democracy (EAFJD)
Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA Belgique)